Peelings

Les peelings, c'est quoi ? 

Les peelings sont en constante évolution avec des recherches médicales dynamiques pour offrir une large gamme de possibilités thérapeutiques de plus en plus perfectionnées (acné, mélasma, vergetures, cicatrices...).

Les contre-­indications générales aux peeling sont : une infection sur la zone à traiter et notamment une poussée d'herpes (=bouton de fièvre) et les patients à risque de cicatrices chéloïdes pour les peelings épidermiques profonds, les peelings moyens et profonds.

Dans les cernes brunes, nous utilisons un peeling contenant de l'acide glycolique, de l'acide kojique et de l'acide phytique. Le protocole de traitement vous est expliqué lors de la consultation.

Dans le vieillissement (visage, cou, décolleté, mains...), les peelings consistent en l'application précise de quantités définies de produits sur la peau qui vont permettre une abrasion plus ou moins profonde. Ces produits sont multiples et parfois combinés dans un même peeling en fonction de ce que l'on cherche à améliorer.

Une préparation de la peau dans le mois précédant le peeling est recommandée afin de garantir une meilleure pénétration du produit lors de la séance. Les soins post­-peelings sont également très importants et vous sont expliqués lors de la consultation ainsi que l'importance de la protection solaire.

Les peelings superficiels et moyens sont à base d'acide glycolique, mandélique, lactique, citrique...et de TCA (acide trichloracétique à différentes concentrations).

Les peelings superficiels

Ils traitent l'épiderme mais leur action peut s'étendre jusqu'au derme superficiel (que l'on appelle derme papillaire).

Nous les conseillons au tout début du vieillissement. Ils ont prouvé également leur intérêt dans la prévention du vieillissement de la peau.­

Dès l'âge de 25 ans, on les appelle les «Lunch peel» , terme consacré venant des Américaines qui font leur pose déjeuner le midi pour manger et faire ce peeling qui est rapide et offre un coup d'éclat, visible immédiatement.­

Les peelings épidermiques un peu plus profonds, qui permettent toujours un éclaircissement du teint (avec élimination des taches superficielles) et amélioration du grain de la peau, ont en plusune action sur le remodelage collagénique du derme superficiel (fabrication de collagène et ré­arrangement des fibres) ce qui permet de faire disparaître les ridules et améliore la fermeté de la peau.

Les peelings moyens

Ils sont envisagés dès l'âge de 40 ans.

Ils atteignent la membrane basale (= barrière cutanée) et peuvent aller jusqu'au fond du derme papillaire. Les indications sont le traitement des rides installées et du relâchement cutané (en plus de l'éclaircissement du teint).

Nous les utilisons aussi en complément des lasers pour uniformiser les résultats sur une zone traitée.

Ces peelings entraînent une rougeur et une desquamation plus ou moins importantes qui vont nécessiter une éviction sociale de quelques jours à 1 semaine. Lors de la séance, l'effet de chauffe est important et dure environ 10 minutes, puis les crèmes apaisantes sont appliquées. En cas de peau hyper-­réactive, le traitement est adapté et plus léger. En effets indésirables assez rares, ce sont surtout les hyper et les hypopigmentations que nous pouvons être amenés à prendre en charge.

A noter qu' un peeling crée récemment et contenant 20% de TCA, 10% de phénol et 10 % d'acide glycolique a montré son efficacité dans le vieillissement cutané avancé (ainsi que sur les cicatrices d'acné et les vergetures). Il a un meilleur effet anesthésiant avec disparition plus rapide de la sensation de chaleur et une nécessité d' éviction sociale plus courte (desquamation plus courte).

Les peelings profonds

Ils sont utilisés à partir de 60 ans, pour la prise en charge des peaux très abîmées. Le peeling qui demeure le plus utilisé est le peeling au phénol. L'objectif de l'abrasion est d'atteindre les différentes profondeurs du derme réticulaire afin d'obtenirun remaniement collagénique profond.

Au cabinet, nous préférons utiliser le laser CO2 fractionné, la radiofréquence fractionnée, le laser Nd:YAG 1064 nm et les injections dans cette indication...

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales