Traitements de l'hypersudation des aisselles

Efficacité de la toxine botulique dans l'hypersudation

 

Nous utilisons la toxine botulique pour l' hypersudation excessive des aisselles, quand elle entraîne un préjudice important dans la vie sociale et professionnelle des patients (patients qui travaillent en uniforme ou en costume à chemise bleue ou claire, par exemple).

Il faut en moyenne un flacon par aisselle pour être efficace.

 

Elle est utilisée après échec des traitements locaux anti-transpirants et de la ionophorèse. Elle arrête la transpiration pour une durée moyenne de 6 mois, l' hypersudation réapparaît ensuite très progressivement.

 

Sur le plan biochimique, la toxine botulique bloque la libération d' acéthylcholine des terminaisons nerveuses qui innervent les glandes sudorales. Les cellules myoépithéliales qui entourent les glandes sudorales ne se contractent plus, ce qui empêche leur vidange.

 

L'AMM (=Autorisation de Mise sur le Marché) est l'hypersudation excessive des aisselles de l'adulte et de l'enfant de plus de 12 ans, entraînant un retentissement psychologique important.

Dans le cadre de cette AMM, une prise en charge partielle par la CPAM est possible.

 

 

Comment se déroule la séance? 

 

-aisselles rasées

-arrêt des anti-transpirants 4 jours avant la séance

-possibilité d'anesthésie avec crème anesthésiante, une heure avant

-test de Minor : réaction chimique entre iode, amidon (on utilise de la Maizena) et les ions chlorure de la sueur : la zone zone bleue/noire qui apparaît correspond à la zone à traiter

-injections intra-dermiques superficielles (environ 10 injections par aisselle)

 

Quels sont les résultats prouvés scientifiquement?

 

-95% de patients répondeurs dès la première semaine

-jusqu'à 83 % de réduction de la production de sueur

-efficacité maintenue en moyenne pendant 7 mois et demi

-chez 27 % des patients: efficacité supérieure à 1 an

-effets secondaires: pas plus d'effets indésirables qu'avec le placebo.

 

-Il n'y a pas de soins à réaliser dans les suites de la séance et pas de précautions particulières à prendre. Le patient peut reprendre le travail immédiatement après la séance.

 

 

-La toxine botulique peut être utilisée avec efficacité pour d' autres zones d' hypersudation du corps et du visage, mais dans ce cas, nous sommes dans un cadre hors AMM (hormis dans le syndrome de Frey).

 

-A noter que les indications médicales de la toxine botulique se multiplient actuellement, étant donné les bénéfices qu'elle apporte, notamment dans la dyshidrose, la maladie de Verneuil (hidradénite suppurative) et les douleurs persistantes après un zona (« névralgies post-zostériennes »)...

 

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales